Google song with Polyphonic Size

Je suppose que lorsque vous étiez plus jeunes et que vous entendiez des chansons pop et rock, vous les fredonniez, selon vos connaissances linguistiques, dans un anglais plus ou moins approximatif ( une espèce de yogourt mish mash, néanmoins savoureux).

Et puis, vous avez certainement eu envie de comprendre les paroles. Mais il fallait d’abord les trouver et puis se farcir des dictionnaires et ça risquait d’être fastidieux (gros fainéants).

Aujourd’hui, on tape « lyrics » dans un moteur de recherche et il n’y a plus qu’à demander à un robot de traduire. Un robot du genre de celui ci-dessous.

googletranslate-

Mais quelle signification un texte traduit aura-t-il dans une autre langue ?

Pour en avoir le cœur net et le cerveau apaisé, on va tester cela avec une chanson de Polyphonic Size,  mais avec un texte en français pour que ce soit plus clair pour tout le monde (à commencer par moi).

Prenons, par exemple, le premier couplet et le refrain de « Je t’ai toujours aimée ».

polyphonic size je t'ai toujours aimée

Traduisons-les en anglais, ce qui permettra à un anglophone de se faire une idée du texte original. Puis, RETRADUISONS ce texte en français, afin de nous rendre compte de ce que l’anglophone a ressenti . (En résumé : français —anglais —français bis).

Voici l’original :

Avant de perdre la face
et de m’éteindre comme un vieux mégot
mon tout dernier regard
se portera sur tes fesses
où je cachais chaque nuit
le plus précieux de mon magot
Je t’ai toujours aimée

En anglais-google, cela donne :

Before losing face
and off like a old butt
my last look
will be on your ass
I hid every night
the most precious of my stash
I have always loved you

(les native speakers apprécieront)

Et retraduit en français-google, voici le résultat :

Avant de perdre la face
et à l’extérieur comme un bout vieux
mon dernier regard
sera sur le cul
Je me suis caché tous les soirs
le plus précieux de ma cachette
Je t’ai toujours aimée

*

Ceci mérite une petite explication de texte!

 à l’extérieur !! Je suis désolé Google, mais il me semble que c’est plutôt une affaire « d’intérieur », si je peux me permettre.

un bout vieux ! Là aussi je veux bien, mais si on parle de cela, un « bout vieux » risque de faire au moins deux déçus ( surtout « une déçue »).

sera sur le cul : En effet, et si le « bout vieux » a un certain charme suranné, l’ensemble me laisse véritablement « sur le c** « .

-Je me suis caché tous les soirs
le plus précieux de ma cachette

On dit que « l’amour est aveugle », ce qui explique peut-être ce jeu de « cache-cache »?

*

doc_drapeau_allemand--

Voyons, à présent, ce que ce procédé donne avec l’allemand-google ( je passe directement au résultat final et aux nouveautés) :

Avant de perdre la face
et vers le bas comme un vieil âne
mon dernier regard
sera sur le cul
Je me suis caché tous les soirs
le plus précieux de ma cachette
Je t’ai toujours aimée

-et vers le bas comme un vieil âne : Ici, la situation empire, on peut même parler de débandade!

*

800px-Flag_of_Italy.svg

En italien-google, vous apprécierez la «  vieille souche » qui remplace le « vieil âne » allemand…

Avant de perdre la face
et loin comme une vieille souche
Mon dernier regard
sera ton cul
Je me suis caché tous les soirs
le plus précieux de mon escorte
Je t’ai toujours aimée

*

-comme une vieille souche : Ne dit-on pas  » dormir comme une souche »? Les Italian lovers vont en prendre un « coup » de vieux, si je puis dire.

D’où peut-être l’intervention d’une escorte (girl?) pour redresser la situation.

*

Comme vous l’aurez remarqué, le refrain est le seul à être épargné.

Moralité, à quoi bon se casser le derrière pour écrire des paroles un peu élaborées !!!

*

800px-Flag_of_the_Netherlands.svg

A propos de « derrière », la version néerlandais-google est assez directe et certainement pas « cul-cul »;  et même réversible, puisque « aimé » a changé de genre.

Avant de perdre la face
et à l’extérieur comme un vieux cul
mon dernier regard
sera sur le cul
Je me suis caché tous les soirs
le plus précieux de ma cachette
Je t’ai toujours aimé

 

*

téléchargement---

Et enfin, en japonais-google, (que je je vous propose en version complète, pour le graphisme),voici ce que cela donne :

顔を失う前に
とオフ古い尻のような
私の見納め
あなたのお尻になります
私は毎晩隠し
私の隠し場所の最も貴重な
私はいつもあなたを愛している

*

Avant de perdre la face
Comme au bon vieux hors de cul et
Mon dernier regard
Ce sera ton cul
Je me suis caché tous les soirs
Le cache le plus précieux de ma
Je t’aime toujours

*

J’aime cette expression nippone ( et friponne) de « au bon vieux hors de cul ».

Quant au « cache« , serait-ce un pudique « cache-sexe » après cette déferlante anale?

*

Alors, que penser de tout cela ?

Que l’expression italienne «  traduttore, traditore «  (traducteur, traitre) est particulièrement adéquate ici.

A bientôt.

d.

Tiens, je relirais bien du Victor Hugo, et pourquoi pas  » L’art d’être grand-père ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s