Polyphonic Size live 2010

……………s o u v e n i r s ………………………………………………….

! POLYPHONIC SIZE PREMIER WARM UP CONCERT – LE PROCHAIN AVEC JJ BURNEL LE 5 MAI !

Polyphonic Size a donné un un concert privé dans un resto-bistro de Bruxelles (La Cigogne) hier soir 30 avril [2010]. Une sorte de warm-up gig avant le concert de mercredi à La Maison Du Peuple.

Le groupe comprend donc maintenant Roger-Marc Vandevoorde (vocals, claviers, guitare), France Lhermitte (vocals) and Kloot Per W (bass et vocals), et 2 girlz, aka les filles de Roger Marc, Alice (guitar) et Mandy (keyboards).

Ils ont joué uniquement des titres de 1979-1983 : Action Man, NBC gmbh, Girlscout, Le Rabatteur des Sectes, Winston & Julia, Mother’s Little Helper, … plus 2 covers : Janie Jones (The Clash) et une fantastic version de Mongoloïd, de Devo.

Le son, le feeling, étaient proches des concerts de 1982, avec la boite à rythme, le synthé, les guitares, mais dans de nouveaux arrangements, des nouvelles versions, intenses, electriques, inouies ! Concert killer !!!

J’ai écouté à peu près toutes les bandes live dispos du groupe entre 1982 et 1991, et celui ci était un des meilleurs qu’ils aient jamais donné. Roger Marc, France et Kloot Per W étaient en super forme et Alice et Mandy apportent un vrai sang neuf au groupe. Trois rappels, personne ne voulait les laisser partir.

http://polyphonicsize.free.fr/pages/news1j.html     (by Doro)

***

Le deuxième concert a eu lieu quelques jours plus tard………………………..

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

……………….Nous vous en proposons une série de photos, réalisées par Stéphane Dévé  http://www.stephanedeve.com/sdv2/Accueil.html

Polyphonic Size, de gauche à droite ; Kloot Per W (basse + chant) – France (chant) – Alice ( guitare + chant) – Roger-Marc ( guitare + chant) – Mandy (claviers + chant)

*…….Roger-Marc……….

*

KPW…………..

*

…………………………………….FRANCE

*

…………..ALICE…………………………………MANDY..

*

……..ALICE………JEAN-JACQUES BURNEL…………………MANDY

*

………..ALICE……JJ…………………

*

……………………………………………….JJ…………………………..

*

……ALICE…………………………JJ………………..ROGER-MARC………………..MANDY..

*

…………………………………KPW..

*

……………………………………………………ALICE…………………………

*

………………………………….MANDY………………………………..

*

………………….KPW…………………………………….ALICE…

*

……………………………………………………..KPW….FRANCE…..

*

………………………………MANDY………………………………………

*

……………..SETLIST……………………………………..

 JJ chante sur  : Je t’ai toujours aimée * Winston & Julia * et en rappel : Nagasaki mon amour*

Deux reprises ont été interprétées par PS : Mongoloid (Devo) et Janie Jones (The Clash)

Remarque : en rappel bis : Le rabatteur des sectes + Mongoloid

*

…………….POLYPHONICS SIZE AT THE MONK BRUSSELS…………..

*

…………………ROGER-MARC et ses filles…………………

*

……………..who’s that man?????????????????????????

*

………………………PS  and JJ……………………………

*

………….and great thanks to…………………………..

*

d.

Expo DORO (webmaster de Polyphonic Size)

Philippe DORO,  webmaster et archiviste de Polyphonic Size expose ses dessins!

*

expo DORO-BXLbluesflyer
BXL Blues : Rock et architectures à Bruxelles.
De Victor Horta à Telex, via l’Atomium, Polyphonic Size, la Porte de Hal et Plastic Bertrand : 35 dessins à l’encre de Chine, crayon, acrylique et collage.
L’exposition a lieu du 10 mars au 26 avril, chez Hors Série, magasin de disques et livres de collection.
67 rue du Midi, 1000 Bruxelles
Tel : 02 534 79 59
Du lundi au samedi : 10h30 – 18h30
Dimanche : 12h30 – 18h30
Vernissage le jeudi 9 mars, 18h30. Dessins, disques de rock, cocktails et plus si affinités.
*
Une petite mise en bouche :
doro-polyphonic size
Vous verrez ce dessin à l’expo
(dessin que je me suis empressé d’acheter!!)
LIENS :
A bientôt ou tard.
d.

Polyphonic Size is Watching you

Dans le post précédent, j’évoquais  la compilation « Generation 80 – Volume 2 » de Classic 21, qui reprenait le morceau de Polyphonic Size intitulé « Winston and Julia ».

Mais quel en était le sujet? Vous allez comprendre tout de suite…

*

Voici les premières lignes d’un grand roman du vingtième siècle, un roman que je vous invite à RELIRE :

 « C’était une journée d’avril froide et claire. Les horloges sonnaient treize heures. Winston Smith, le menton rentré dans le cou, s’efforçait d’éviter le vent mauvais. Il passa rapidement la porte vitrée du bloc des « Maisons de la Victoire »… » (Ed. Folio)

orwell-1984

« It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen. Winston Smith, his chin nuzzled into his breast in an effort to escape the vile wind, slipped quickly through the glass doors of Victory Mansions » … »  (Penguin Books).

     

orwell-1984

George Orwell a écrit ce livre en 1948, ce qui en explique le titre, par permutation. Le roman sera publié l’année suivante.

Un bel exemple de l’ambiance du roman est, paradoxalement, présent dans la publicité d’Apple pour le Macintosh vendu en 1984. Il s’agit d’un spot de Ridley Scott dans lequel Apple apparait comme le petit qui se révolte contre le grand méchant Microsoft (les temps ont bien changé!!). En voici une version sous-titrée.

Cette séquence (adaptée d’un passage du roman et du film réalisé par Michael Radford) se situe pendant les « deux minutes de la haine » durant lesquelles  la population hurle sa haine contre l’ennemi Goldstein ( mais existe-t-il?).

1984-George-Orwell-two minutes hate

*

1984 a inspiré de nombreuses créations, particulièrement en musique.

Voici un extrait de ce qu’on trouve sur Wikipédia. (source)

L’album Diamond Dogs (1974) de David Bowie contient les chansons Rebel Rebel, 1984, We Are the Dead, Sweet Thing/Candidate/Sweet Thing (Reprise) et Big Brother. Le projet consistait au départ dans une production théâtrale mais la veuve d’Orwell a refusé d’en accorder les droits à Bowie.

Dans sa chanson Only People en 1973, John Lennon répète la phrase « We don’t want no Big Brother… » (« Nous ne voulons pas de Big Brother… »).                              –[ Ne dit-il pas plutôt  » no PIG Brother »- ce qui serait un double jeu de mots : PIG pour Big; et aussi pour l’allusion à un autre livre d’Orwell  » La ferme des animaux-Animal Farm » où les cochons (pigs) prennent le pouvoir dans une ferme et se comportent en dictateurs?].

     Winston & Julia issu du premier LP de Polyphonic Size « Live For Each Moment / Vivre Pour Chaque Instant » produit par JJ Burnel le bassiste des Stranglers et publié en 1982 par New Rose. C’est également JJ Burnel qui chante sur ce morceau composé par Roger Marc Vande Voorde sur des paroles de Dominique Buxin « …

Winston & Julia Polyphonic Size

Winston & Julia Polyphonic Size

Le morceau, sous deux pochettes différentes.

*

Les paroles de Winston & Julia ne sont ni une réflexion sur le thème du totalitarisme,  ni une métaphore de la chanson, mais « simplement »  le résumé incitatif du livre ( 437 pages bien remplies dans la version française, tout cela en 3-4 minutes…Aurions-nous inventé le « Tweet musico-littéraire »? ).

*

De quoi parle le roman ?

Le monde est divisé en trois régions, l’Océania, l’Eurasia et l’Estasia ( toujours en guerre), L’action se passe à Londres, capitale de l’Océania. Deux « héros », Winston et Julia, qui osent s’aimer, dans ce monde gouverné par le Parti unique et Big Brother ( existe-t-il vraiment?), monde dans lequel le passé est sans cesse réécrit pour coller au présent et à la Vérité du Parti !

Winston tient un journal. C’est un crime car le passé qu’il enregistre risque de remettre en question celui du Parti.

Que va-t-il lui arriver ? No comment : ceux qui ont lu 1984 le savent, les autres prendront plaisir à le découvrir par eux-mêmes.

N’hésitez pas. Orwell avait tout compris du totalitarisme ( qu’il soit nazi ou communiste). Et à son époque, Internet n’existait pas. Qu’aurait-il pensé, de nos jours, de Web Brother ???

*

Et la chanson ? Le plus simple, c’est de vous proposer les paroles.

WINSTON AND JULIA

Couplet 1 : qui, où, bref contexte.

The man is called Winston

He’s living in London

Everything is upside down

In this very strange town

The girl is called Julia

She knows she is a pariah

She knows she loves the man

In this world of no, no, no

*

Couplet 2 : contraintes et révolte.

When the people make love

It is not to be happy

When the people make love,

They work for the party

But Winston and Julia

Want to have a good time

The best years of their lives

In this world of no, no, no

*

Couplet 3 : cruel constat.

Winston and Julia

There is nothing to do

You must accept or die

There is nothing to do

The truth is when you lie

Tu sais, l’Océania, l’Estasia, l’Eurasia

Ca existe déjà

In this world of no, no, no

*

Break ( ou « pont ») : sentiment d’échec.

Océania, Océania

No place to live, no place to love

Estasia, Eurasia

*

Couplet 4 : Le Parti est tout-puissant.

Everything must be OK

The past changes every day

Yesterday is today

The party rules your mind

And so, he rules your heart

The party kills your mind

And so, he kills your love

In this world of no, no, no

*

Et pour terminer, l’auteur et son regard sur le futur !

Orwell on beyond polyphonic size

 

(Brrr, ça fout les j’tons- N’empêche, lisez le roman, vous ne le regretterez pas).

Dernières nouvelles : depuis l’élection du mec Donald, le roman d’Orwell est en tête des ventes aux USA.  Comme quoi, Polyphonic Size, c’est pas du mou pour chat ( j’ai mis « chat » au masculin !). Lien : http://www.lemonde.fr/big-browser/article/2017/01/26/1984-de-george-orwell-est-en-tete-des-ventes-aux-etats-unis_5069648_4832693.html

d.

 

 

 

 

Bye bye Rock and Roll RIPpy year 2016

Sur un air bien connu (Gainsbourg-Birkin)

*

Ex -Stars 2016

Les pieds au fond des grolles

Qui ne dansent plus le Rock ´n ´Roll

Disparus …

David Bowie,

George Martin,

Keith Emerson,

Prince,

Alan Vega,

Toots Thielemans,

Leonard Cohen,

Leon Russell,

Greg Lake

and so many others

 source

 

   Merry Christmas and happy New Year

Joyeuse fête des Lumières (Hag Hanoucca Sameah)

Prettige kerstdagen en gelukkig nieuwjaar

Joyeux Noël et bonne année

et surtout

Love on the beat

* * *

 

 

Polyphonic Size sur la compil Classic 21!

Miracle !   Classic 21 connait Polyphonic Size.

A tel point qu’un titre figure dans la compilation « Generation 80 – Volume 2 ».

classic-21compilation 80vol-2-polyphonic-size

Ci-dessous, la liste des morceaux des 4 CDs.

A votre avis, quel titre de Polyphonic Size a-t-il été choisi?

Je l’ai mis en gras…

CD1

U2 – NEW YEAR’ DAY
THE GO-GO’S – OUR LIPS ARE SEALED
STRAY CATS – RUNAWAY BOYS
THE ART OF NOISE FEAT. TOM JONES – KISS
ROBERT PALMER – ADDICTED TO LOVE
SCRITTI POLITTI – WOOD BEEZ
DIANA ROSS – UPSIDE DOWN
AZTEC CAMERA – OBLIVIOUS
SUZANNE VEGA – LUKA
ROXY MUSIC – SAME OLD S
CENE CYNDI LAUPER – GIRLS JUST WANT TO HAVE FUN
SQUEEZE – TEMPTED
DARYL HALL FEAT. JOHN OATES – FAMILY MAN
RICK JAMES – SUPER FREAK
ELVIS COSTELLO & THE ATTRACTIONS – THE ONLY FLAME IN TOWN
FRA LIPPO LIPPI – SHOULDN’T HAVE TO BE LIKE THAT

CD2 

B-52’S – GIVE ME BACK MY MAN
ROCKWELL – SOMEBODY’S WATCHING ME
UB40 FEAT. CHRISSIE HYNDE – I GOT YOU BABY
THE BET – SOMETIMES
THE SOUND – SENSE OF PURPOSE
NOIR DESIR – LES ECORCHES
THE LA’S – THERE SHE GOES
KATE BUSH – BABOOSHKA
BILL PRITCHARD – TOMMY AND CO
JAPAN – NIGHTPORTER
COCK ROBIN – THE PROMISE YOU MADE KID CREOLE AND
THE COCONUTS – STOOL PIGEON
LEVEL 42 – TURN IT ON
ELLIS, BEGGS & HOWARD – BIG BUBBLES NO TROUBLES
THE STYLE COUNCIL FEAT. TRACEY THORN – THE PARIS MATCH
YELLO – THE RACE

CD3

PATTI SMITH – PEOPLE HAVE THE POWER
BRUCE HORNSBY – THE WAY IT IS
NENA – 99 LUFTBALLONS FOX
THE FOX – PRECIOUS LITTLE DIAMOND
THE PASADENAS – RIDING ON A TRAIN
BOB DYLAN – JOKERMAN
THE PRIMITIVES – CRASH
THE MISSION – SEVERINA
MURRAY HEAD – ONE NIGHT IN BANGKOK
THE BLOW MONKEYS – DIGGING YOUR SCENE
THE GAP BAND – OUTSTANDING
EDDIE BRICKELL & NEW BOHEMIANS – WHAT I AM J
ULIAN COPE – WORLD SHUT YOUR MOUTH
GANGSTERS D’AMOUR – HEY BARON ROUGE
ALISON MOYET – ALL CRIED OUT

CD 4

THE BANGLES – IF SHE KNEW WHAT SHE WANTS
BRYAN FERRY – DON’T STOP THE DANCE
POLYPHONIC SIZE – WINSTON & JULIA 
ALLEZ ALLEZ – AFRICAN QUEEN
FRIDA – I KNOW THERE’S SOMETHING GOING ON
M A A R S – PUMP UP THE VOLUME
GARY NUMAN – WE ARE GLASS
DAVID SYLVAIN & RYUICHI SAKAMOTO – FORBIDDEN COLOURS
BIG AUDIO DYNAMITE – E=MC2
ALAN VEGA – JUKEBOX BABE
ALTERED IMAGES – I COULD BE HAPPY
RHEINGOLD – DREIKLANGSDIMENSIONEN
THE CULT – EDIE (CIAO BABY)
FLASH AND THE PAN – WAITING FOR A TRAIN
SIMPLE MINDS – THEME FOR GREAT CITIES

Bye ( et petite pensée pour Léonard Cohen)

d.

Collector 3 : Strangled Magazine with Polyphonic Size

Suite de la séquence consacrée à Polyphonic Size dans les Strangled Magazines.(Précédent post, le 22 novembre 2015).

Rappel :Je possède les versions belges ( V1# 5  et  V2 # 1 et 2), ainsi que le V2 #10 anglais. Aujourd’hui, place au V2 # 2.

 

STRANGLED 1981-05-COVER

Couverture du Strangled Magazine (Mai 1981)

Avec, au sommaire, entre autres, une interview de JJ par RM, une page consacrée à Kloot Per W, un reportage sur le « first belgian rhythm box contest » (reportage présenté en détail dans un post du 15 octobre 2013)…

****

Les Stranglers venaient de sortir leur album

« The Gospel according to the Men In Black ».

Stranglers the godspel according to the meninblack

****

L’article qui suit est une sorte d’article « Wikipédia » avant la lettre. Il essaye d’établir des liens entre certains titres de l’album et des passages des évangiles et de l’apocalypse.

(On avait de la culture, dans les années 80)

*


STRANGLED 1981-05-MEN IN BLACK by d

[Puisqu’on en est aux « révélations », le « een man slaapt op de grond  » (un homme dort par terre), a été prononcé par les propriétaires (Madame) de l’appartement dans lequel habitait Roger-Marc. Ils étaient venus voir comment cela se passait, et, ouvrant la porte de la pièce principale, ils ont vu un zozo qui dormait par terre, dans un sac de couchage, au milieu des cendriers et des cadavres de bouteilles.]

*

Ci-dessous, un article sur Kloot Per W, par Kloot Per W.

strangled 1981-05-kloot per w

Lien actuel vers cette K7   http://www.starmanrecords.com/website/index.php?option=com_content&view=article&id=88&Itemid=59

(Ou adressez-vous à KPM, via son facebook)

*

Enfin, l’article sur le  « first belgian rhythm box contest »

que vous avez pu découvrir en trois épisodes dans ce blog.

 

STRANGLED 1981-05 -first belgian rhythm box contest

bye

d.